Gilbert Durand, l’imaginaire et les neurosciences


COLLOQUE INTERNATIONAL POUR LE CENTENAIRE DE GILBERT DURAND

GILBERT DURAND, L’IMAGINAIRE ET LES NEUROSCIENCES

les 10 – 11 et 12 mai 2021

Université de Savoie Mont-Blanc

Organisé par Pascal Bouvier (Laboratoire Langages, littératures, sociétés, études transfrontalières et internationales) et Pascal Hot (Laboratoire de Psychologie Neurocognition (LPNC – UMR 5105), membre sénior de l’Institut Universitaire de France (IUF), à l’initiative de l’Association des amis de Gilbert Durand (AAGD), avec le soutien du Centre international de recherches sur l’imaginaire (CRI2I).

Colloque placé sous le patronage de Louis Besson, ancien ministre et ancien maire de Chambéry.

Dans les années 1960, Gilbert Durand a développé une conception globale, complexe et transdisciplinaire, de l’imagination, centrée sur le mythe langagier et les langages visuels. Marqué par Cl. Lévi-Strauss, qui mettait en avant la notion de structure mythique et d’enracinement neuronal, G. Durand opta pour un « structuralisme figuratif » où la signification des images, tout en s’enracinant dans le biologique, relevait aussi d’une symbolisation, plus proche des psychanalyses et de G. Bachelard que de la sémiotique.

L’imagination et ses œuvres individuelles et collectives est la résultante d’un « trajet anthropologique » qui s’étend des soubassements neurobiologiques aux matrices des mythes sociaux et religieux.

Plus de 50 ans après, les avancées des sciences, neurologiques et cognitives permettent de jeter un regard nouveau sur cette dimension des conceptions durandiennes. En quoi ces savoirs nouveaux éclairent-ils l’imagination et l’imaginaire, dans quelle mesure viennent-ils converger avec les références anciennes de G. Durand, quelle nouvelle anthropologie post-durandienne de l’imaginaire peut-on voir émerger ?

La rencontre du centenaire est destinée à faire un état des lieux entre disciplines : interprètes de G. Durand, observateurs des nouvelles extensions du durandisme, chercheurs expérimentalistes dans les neurosciences vont entamer un dialogue épistémologique de grande actualité.

Le colloque se déroulera du lundi matin 10 mai au mercredi 12 mai à midi en présence possible d’une vingtaine de participants invités. Le colloque sera transmis en direct sur Zoom et archivé. D’autres textes soumis au comité scientifique avant le 30 avril pourront donner lieu à publication dans les actes.

Pour tous renseignements : centenairegilbertdurand@gmail.com

PARTICIPATION

Les organisateurs du colloque ont programmé un certain nombre d’intervenants invités sur 5 demi-journées.

Il est aussi possible de proposer un texte de 20-30 000 signes, format Word, sur un des thèmes du colloque. Ce texte pourra être, après évaluation du comité scientifique, publié dans les Actes du colloque. Il donnera lieu à un résumé oral avant le débat général, auquel l’auteur est invité à participer. Ce texte devra parvenir avant le 1er mai aux courriels suivants :  jean-jacques.wunenburger@univ-lyon3.fr et centenairegilbertdurand@gmail.com .

Pour rejoindre le colloque aux jours et heures programmés et recevoir l’adresse Zoom, veuillez vous inscrire dès maintenant en envoyant vos coordonnées à communication.llsh@univ-savoie.fr. Vous recevrez à partir du 1er mai l’adresse Zoom pour suivre le colloque.

Comité scientifique

Pascal Bouvier
Pascal Hot
Joël Thomas
Jean-Jacques Wunenburger

Programme

Lundi 10 mai

Présidence : Jean-Jacques Wunenburger

9h-9h30 Ouverture

9h30-13h Première séance

La culture scientifique de G. Durand depuis 1960 (SAI)

  1. Chao-Ying Durand (AAGD), Gilbert Durand et les sciences.
  2. Maria-Ying Durand (Univ. Lyon3), Adrien Morel (CEA Grenoble), Gilbert Durand et la physique : bassins sémantiques, chaos et néguentropie.
  3. Alberto Filipe Araújo (Univ. Braga, Portugal) et Joaquim Machado de Araújo (Univ. Braga, Portugal), La contribution de Gilbert Durand à l’imaginaire de la science : autour des colloques de Cordoue (1979), de Washington (1984) et de Venise (1986).
  4. Philippe Walter (CRI, Univ. Grenoble), Pour une neurophysiologie de l’imaginaire.
  5. Yves Durand (Univ. Savoie MB), Le système des processus structurants dans l’AT.9.

Discussion

14h30-17h30 Deuxième séance

Les interprétations neurobiologiques de l’imaginaire par le durandisme

Discussion

Mardi 11 mai

Présidence : Pascal Hot

9h-12h Troisième séance

L’actualisation neuroscientifique du débat (1)

  1. Valeria Chiore (Univ. Naples, Italie), Imaginer, une fonction cérébrale spontanée et permanente.
  2. Carlos Carreto (Univ. Nova de Lisboa, Portugal), Gilbert Durand, Helder Godinho et les sciences du vivant : un dialogue posthume.
  3. Juliana Oliveira, Rogerio de Almedia, Arthur Rozestraten (Univ. de São Paulo, Brésil), L’enracinement biologique des images : une étude des perspectives de Durand et Lakoff-Johnson.
  4. Fabio Armand (UR Confluences : Sciences et Humanités, Univ. Catholique de Lyon), Marie-Agnès Cathiard (composante scientifique ISA, Univ. Grenoble-Alpes), Christian Abry, (Centre alpin et rhodanien d’ethnologie (CARE), Univ. Grenoble) : De la neurogénération d’expériences extraordinaires dans les phases oniriques « paradoxales » de notre cerveau d’homéotherme.

Discussion

  1. Joël Thomas (Univ. Perpignan), Pour un dialogue entre les sciences de l’imaginaire et les neurosciences.
  2. Corin Braga (Univ. Cluj-Napoca, Roumanie), Des « réflexes primaires » de Gilbert Durand aux images-schémas des neurosciences.
  3. Catarina Sant’Anna (Univ. Fédérale de la Bahia, Brésil), Le « trajet anthropologique » et le concept d’« homéostasie » de la neurobiologie des affects pour comprendre le système d’images durandien.
  4. Ana Taís Martins (Univ. Fédérale du Rio Grande do Sul, Brésil), La disciplinarité et ses indisciplines : la théorie générale de l’imaginaire au carrefour des savoirs.

14h-17h Quatrième séance

L’actualisation scientifique du débat (2)

  1. Thierry Atzeni, (Univ. Savoie MB), Les pensées spontanées pour pré-expérimenter ou imaginer le futur ?
  2. Sophie Schwartz (Dpt. Neurosciences, Univ. Genève, Suisse), Le rêve est-il le tribunal de notre expérience ?
  3. Laurent Vercueil (CHU-INSERM Grenoble), Le merveilleux à l’épreuve de la neurologie : culture populaire et clinique du cerveau.
  4. Pascal Hot (Univ. Savoie MB), Les émotions : une image du corps ?

Discussion

18h   Assemblée générale de l’AAGD

Mercredi 12 mai

Président : Pascal Bouvier

9h-10h30 Cinquième séance

Ouvertures

  1. Gabriella Brusa-Zappelini (Univ. Milan, Italie), L’imaginaire animalier des grottes ornées. L’art pariétal du Paléolithique supérieur entre neurosciences et neuroesthétique.
  2. Jean-Jacques Wunenburger (Univ. Lyon3), Imaginaire et biologie, de Bachelard à Durand.

Discussion

Résumé des contributions écrites

11h-12h30

Débat interdisciplinaire

Modérateur Pascal Bouvier (Univ. Savoie Mont-Blanc)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *