Théories et imaginaires de l’imaginaire. Colloque international pour le cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)


Colloque international pour le cinquantenaire du Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)  Chambéry (USMB) et Grenoble (UGA), 30 novembre-3 décembre 2016

Présentation de la manifesaffiche-theorie-et-imaginaire1tation:

Contexte et positionnement du projet

Le Centre de recherche sur l’imaginaire de Grenoble (CRI) a été fondé le 2 décembre 1966 par Léon Cellier, Paul Deschamps et Gilbert Durand. Ce colloque, cinquante ans jour pour jour après sa création, vise à examiner les enjeux théoriques et conceptuels contemporains de l’objet interdisciplinaire que constitue l’imaginaire.
On constate aujourd’hui que les sciences et les techniques ont adopté le concept, tant pour combattre un positivisme desséchant, que pour y trouver les sources d’une «philosophie de l’innovation». Dans le même temps, les sciences humaines et sociales se saisissent de la question et de la pratique du récit pour se refonder. Les bouleversements technologiques, politiques, épistémiques que traversent nos sociétés sont également propices au «retour» de l’imaginaire, au sens académique, comme au sens courant (et il conviendra aussi d’analyser les usages du terme).

Programme prévisionnel : http://www.llseti.univ-smb.fr/web/llseti/617-theories-et-imaginaires-de-l-imaginaire.php

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *