Compte rendu du colloque international pour le cinquantenaire du CRI 1


Théories et imaginaires de l’imaginaire. Colloque international pour le cinquantenaire du

Centre de recherche sur l’imaginaire (CRI)

Chambéry (USMB) et Grenoble (UGA), 30 novembre-3 décembre 2016

 

Première Journée : Mercredi 30 novembre (Université Savoie Mont Blanc, site de Chambéry)

 

Après un accueil chaleureux et émouvant des participants dans le hall de l’Université Savoie Mont Blanc, co-fondée par Gilbert Durand, ouverture de la partie chambérienne du colloque par l’introduction à la fois concise et rassembleuse, des deux co-organisateurs : Pascal Bouvier (LLSETI, USMB) et Isabelle Krzywkowski (Litt&Arts-ISA, UGA), suivie de l’allocution officielle de Roman Kosakowski, Vice-Président à la recherche scientifique de l'USMB et d’une brève mais touchante intervention de Monsieur Louis Besson, ancien ministre, ancien maire de Chambéry et fidèle ami de Gilbert Durand.

La première Session « Une nouvelle anthropologie » débute par la conférence « L’imaginaire durandien et la pensée chinoise » de Chao-Ying Durand-Sun, ancien Professeur de Français à l’Université de Wu-han et Présidente d’Honneur de l’Association des Amis de Gilbert Durand, et Anna Ghiglione, Professeure de l’Université de Montréal, Département de philosophie et Centre d'études de l'Asie de l’Est. Mme Durand-Sun retrace à grands traits le développement et le rayonnement de la recherche sur l’imaginaire mise au point et mise en évidence par l’oeuvre du co-fondateur et premier directeur du CRI, à travers de nombreux travaux aussi bien collectifs qu’individuels, aussi bien français qu’étrangers ; Mme Ghiglione insiste sur la pertinence de la pensée durandienne et sa force heuristique pour mieux comprendre l’imaginaire chinois de la Chine antique.

Après le convivial déjeuner-buffet sur place, la séance de l’après-midi reprend jusqu’à la fin de la journée avec plusieurs interventions sous forme de "Réflexions dialoguées" sur des sujets variés et passionnants: Florent Gaudez (Socio-anthropologie, UGA) et Jacques Leenhardt (Philosophie et sociologie, EHESS) ont pour sujet de dialogue : Imaginaire et socio-anthropologie ; Yves Chalas (Urbanisme et sociologie) et Jean-Pierre Sironneau (Sociologie) : Les imaginaires politiques aujourd’hui (texte lu et commenté par Jean-Jacques Wunenburger, Sironneau ayant été absent pour raison de santé) ; après une courte pause-café, Mercedes Montoro-Araque (Littérature française, Université de Grenade) présente seule Questions de Mythocritique et de mythanalyse, Pierre Brunel (Littérature comparée), ayant dû annuler sa participation ; Patrick Longuet (Littérature, USMB) et Filipe Araujo (Université du Minho, Braga, Portugal) abordent chacun à sa manière Image, imaginaire et création; puis dans le cadre de "Lectures croisées (Un creuset alpin?) : Théorie de l’imaginaire", sont  intervenus Corin Braga (Littérature comparée, Université Babes-Bo1yai, Cluj, Roumanie) : L’archétypologie, aujourd’hui ; Catarina Sant’Anna (Université Fédérale de Bahia/Brésil): Le dramatique et ses enjeux dans Les Structures Anthropologiques de l’Imaginaire, et finalement Thacio Santos (Université de Recife/ Lyon 3) a présenté ses travaux sur les archives Durand de la bibliothèque du CRI de Chambéry.

La première journée s’est clôturée par le dîner au restaurant Le Savoyard près du Carré Curial.

Jeudi 1er décembre (UGA, Grenoble)

Accueil des participants et ouverture de la partie grenobloise du colloque : Daniel Lançon, Vice-Président en charge de la recherche en sciences humaines et sociales, et Francis Goyet, Directeur de l’UMR LITT&ARTS.

Session 2 : L’imaginaire autour des années 1960, Conférence de Edgar Morin (Sociologie, CNRS), L’imaginaire d’hier à aujourd’hui, assurée au pied levé et haut la main, par Jean- Jacques Wunenburger, Monsieur Morin ayant dû annuler sa participation.

Déjeuner (Buffet délicieux sur place), puis "Réflexions dialoguées" : Geoffrey Dierckxsens (Philosophie, Antwerpen) et François Gramusset (Etudes hispano-américaines, UGA) : Paul Ricœur ; Sophie Poirot-Delpech (Sociologie, Paris 1, Cetcopra, absente) et Bernard Floris (Sociologie, information et communication) : Cornélius Castoriadis ; Jean-Olivier Majastre (Sociologie) : Imaginaire et psychanalyse ; après une Pause-café, "Lectures croisées (Un creuset alpin?)" : Imaginaire et sociologie :Yves Chalas (sociologie, urbanisme) et Henry Torgue (Sciences politiques, sociologie, études urbaines): Ville et imaginaires (autour des travaux des sociologues grenoblois sur la ville). Mme Durand-Sun a félicité l’excellent exposé de ces deux anciens doctorants en sociologie de Gilbert Durand et présenté brièvement dans la salle le catalogue de l’exposition Gilbert Durand peintre, et trois petits tableaux de Gilbert Durand (gravures sur bois Forêt diurne et Forêt nocturne, et reproduction photographique de Le Lac).

Vendredi 2 décembre (UGA, Grenoble)

Session 3 : L’imaginaire critique, Conférence de Philippe Walter (professeur émérite, ancien directeur du CRI, UGA): Pour une propédeutique de l’imaginaire, exposé très riche et très applaudi par le public. Puis "Réflexions dialoguées" : Carlos Carreto (Littérature du moyen âge, Universidade Aberta, Lisbonne) et Danilo Martuccelli (Sociologie, Université Paris- Descartes) : Imaginaire et contemporain; Anne Besson (Littérature comparée, Université d’Artois), Rodica Chira (Littérature française, Université d’Alba Iulia, absente) et Irène Langlet (Littérature française et comparée, Université de Limoges) : Les littératures de l’imaginaire.

Déjeuner (Buffet délicieux sur place), puis Conférence de Jean-Jacques Wunenburger (Philosophie, Lyon 3) : Imaginaire, innovation, rénovation, exposé éclairant et convaincant qui ouvre de nouvelles pistes pour la recherche sur l’imaginaire...

Séance posters (recherche doctorale), pause-café.

Puis les "Ateliers :

- « Imaginaire et construction des savoirs, fonctions épistémologique et herméneutique de l’imaginaire » (Modérateurs: Pascal Bouvier, LLSETI, USMB et Jean-Philippe Pierron Lyon 3, absent), fusionné avec « Imaginaire des sciences et des techniques » (Modérateurs: Marie- Agnès Cathiard et Patrick Pajon, Litt&Arts-ISA, UGA), que nous avons suivi avec beaucoup d’intérêt et plaisir...

-"Imaginaire et entre-deux » (Modérateurs: Véronique Costa et Claude Fintz, Litt&Arts-ISA, UGA)

- "Imaginaires médiatiques » (Atelier LPCM)
- « Imaginaires urbains » (Modérateurs : Jennifer Buyck et Jean Sirdey, IUG)

Toutes les conférences ont été suivies de discussions fort animées et bien nourries et le public assez nombreux (40-50 en salle tous les jours) semble satisfait et enchanté.

Après les discussions sur les ateliers, Dîner du colloque avec un vrai gâteau d’anniversaire pour les 50 ans du CRI au restaurant La Table Ronde près de la place Saint André.

Samedi 3 décembre

A partir de 10h30 : Lectures-déambulation (Un creuset alpin?) : Imaginaire et urbanisme Jennifer Buyck (Esthétique et sciences de l’art, IUG) et Nicolas Tixier (Architecte, ENSAG) choisissent des lieux grenoblois pour parler et faire parler de Jean-François Augoyard, Pas à pas : essai sur le cheminement quotidien en milieu urbain, A la croisée éds., 1979; Pierre Sansot, La Poétique de la ville, 1971 et Les Formes sensibles de la vie sociale, Paris, PUF, 1986; et des travaux de Jean-Yves Petiteau. Projection à la cinémathèque : Grenoble, ville rêvée, ville réalisée, dans le cinéma des années 1960-1980, suivie d’un pot d’amitié...

En dépit de quelques manques, incertitudes et parfois petites tensions, ce fut une belle rencontre bien réussie et enrichissante pour tous, et nous tenons à adresser nos sincères félicitation et remerciements à nos deux organisateur et organisatrice : Pascal Bouvier et Isabelle Krzywkowski!

Chao-Ying Durand-Sun

Décembre 2016

 

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Compte rendu du colloque international pour le cinquantenaire du CRI