MAP n°22 : Imaginaire et mythes-hommage à Gilbert Durand


MATIÈRE À PENSER N°22 : IMAGINAIRE ET MYTHES-HOMMAGE À GILBERT DURAND

Sous la direction de Georges Bertin

224 pages, format 17 x 24 cm, illustrations couleur

L'instigateur de ce numéro,  Georges Bertin, vient de nous quitter en ce début février. Un hommage est en cours de rédaction et sera partagé sous peu.

Le professeur Gilbert Durand a largement contribué à créer les conditions théoriques d’une anthropologie renouvelée, dans ce qu’il nommait « ouverture aux épistémologies de la synchronicité », laquelle il maniait avec une grande maîtrise, entre éthologie animale, psychologie des profondeurs, comparatisme sociologique incluant linguistique, ethnologie, science des religions... Posture singulière, d’une grande portée philosophique, si l’on veut bien s’y arrêter, posture déjà transculturelle évidemment au service d’une idée de l’Homme et de la Tradition à laquelle il n’a jamais fait de concessions et dont témoignaient par ailleurs ses engagements humanistes et citoyens.

Table des matières

Épistêmés

  • Mythocritique, mythanalyse, mythodologie, Fatima Gutiérrez
  • Hommage à gilbert durand, le nouvel esprit anthropologique, Georges Bertin
  • « Trajet anthropologique » et « structures d’accueil », Blanca Solares
  • Entre phantasia et realia, le visage de l’anthropologie de l’imaginaire, Constantin Mihai
  • La mythodologie comme organisateur épistémique, Patrick Legros
  • La mythocritique est bien une mythanalyse, Jean-Pierre Sironneau et Alberto Felipe Araújo

Mythocritiques

  1. Gilbert Durand : la féminité sous le signe de la dualitude, Ionel Buse
  2. dynamiques sociales brésiliennes : le regard de Gilbert Durand, Danielle Perin Rocha Pitta
  3. les structures fondamentales de l’imaginaire dans l’épopée des trois royaumes de luo guang-zhong, Chaoying Durand-Sun
  4. les barbares à l’ombre de l’Europe, Serge Dufoulon & Gilles Rouet
  5. l’imaginaire du sacré aujourd’hui : rites, mythes et spectacularisation, Nizia Maria Souza Villaça

Pédagogies

  • Gilbert Durand : dans le souvenir et la pensée critique d’un professeur d’espagnol, Javier del Prado Biezma
  • De la pédagogie de l’imagination à la pédagogie imaginale, Georges Bertin
  • Des « mythologiques »de Claude Levi-Strauss à la « mythodologie» de Gilbert Durand, Jean-Jacques Wunenburger
  • Gilbert Durand (1921-2012) n’est plus, ses contributions à l’éducation, Georges Bertin

Extrait du dernier article de Georges Bertin

Nous pouvons prendre le pari raisonnable que les sociétés éducatives qui sauront à la fois ne pas se couper de leurs racines, cultiver des modalités d’Education fondées sur la communauté et la Tradition et prendre avec elles dans le même temps, paradoxalement sans les renier, la distance critique que la Modernité nous a enseignée, tout en affrontant les mutations du cyberespace et de ce que l’on nomme aujourd’hui le « post humanisme », se placeront dans une perspective ouverte et nécessairement dynamique car fondée sur de réelles interactions. Une autre Education, tirant les leçons de cette complexité, soit plurielle, labile, combinant paradoxalement, dynamique de groupe, graphosphère et numérisphère, grâce aux nouvelles technologies, y trouvera sa force et sa raison d’être. 

Il est vrai, comme l’écrivait Gilbert Durand, que « notre Science de l’Homme se fonde d’abord sur la reconnaissance de la complexité extrême et ressortit d’une logique de l’antagonisme de l’objet humaine ». Poursuivons donc dans les voies qu’il nous a tracées… G. BERTIN

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.